Quelles parties de la maison isoler ?

L’isolation est la solution d’excellence afin d’éviter la déperdition de chaleur au sein de votre maison. Le processus vous assure une fraîcheur en été et vous tient au chaud en saison de froid. Ce confort s’accompagne naturellement de la réduction de vos factures de chauffage. Avec une maison bien isolée, vous réduirez le temps d’utilisation du chauffage.

La méthode d’isolation change selon les zones visées, mais la base reste la pose d’une matière isolante afin d’éviter les agressions climatiques. Chaque pièce de la maison doit être contrôlée. Cependant, les parties suivantes sont celles à isoler en priorité.

isolation intérieur

isolation intérieur

Isoler la toiture en priorité

La toiture laisse s’échapper jusqu’à 30% de l’énergie au sein de la maison. Isoler la toiture revient à créer une barrière thermique au niveau du toit pour assurer un confort thermique au sein de votre foyer en toute saison. L’isolation vous évite les fortes variations de température à partir de la toiture. À l’intérieur, il s’agit de l’isolation des combles : 75 % des combles sont isolés à la laine de verre.

Si vous possédez des combles perdus, donc, ni utilisés, ni aménagés, il suffira de placer des couches successives et perpendiculaires d’isolants. Si vous possédez des combles aménagés, le procédé dit « en rampant » est appliqué. Cela revient à fixer les couches d’isolants directement sous la charpente. À l’extérieur, utilisez le procédé « sarking ». Les plaques isolantes sont alors déposées sur le toit, de l’extérieur. Vous pouvez avoir recours au polystyrène, au polyuréthane ou à la laine minérale. Vous pouvez également créer une toiture végétale si votre toit est plat.

Isoler les murs et la façade

20 % de l’énergie s’échappe à travers les murs. De plus, les murs sont une des sources principales de variations de température. Pour les isoler, effectuez d’abord un bilan de performance énergétique. La conclusion vous aidera dans le choix d’une isolation extérieure ou intérieure. Dans le premier cas, optez pour un bardage en PVC ou en bois composite afin de favoriser l’esthétique de votre façade.

En intérieur, il suffira de coller un isolant sur le mur. Là encore, vous pouvez avoir recours à la laine de verre, à la laine minérale, au polyuréthane ou au polystyrène. Terminez l’isolation par une cloison de plâtre. Cependant, cette dernière démarche réduira la surface habitable de la pièce. Si vous avez des murs creux, isolez-les au milieu. En fonction de vos besoins, rajouter une isolation supplémentaire en extérieur ou en intérieur.

Isoler les fenêtres et ouvertures

Ces parties laissent s’échapper entre 10 et 15 % d’énergie. Vous avez une multitude de choix en ce qui concerne les enveloppes thermiques à utiliser : PVC, bois, aluminium, mixte. Le plus utilisé et le plus performant est le PVC. Cela est dû à ses chambres étanches. Si vous êtes en possession de fenêtres à vitrage, le double vitrage est la solution qui s’offre à vous. Vous pouvez choisir entre 5 types de double-vitrage : standard, à faible émission, à faible émission avec renforcement par gaz argon, chauffante et anti-réflexion. Voici d’ailleurs un article intéressant sur le prix de pose d’une fenêtre PVC.

Laisser un commentaire